Technologie réfractaire

Autrefois, aujourd’hui et à l’avenir.

De la découverte à l’industrialisation
Le contrôle du feu a été une étape importante de l’évolution de l’humanité. Étape qui ne se contente pas d’assurer de la chaleur et de nouveaux moyens de préparer la nourriture. La mise à profit du feu a également eu des répercussions sur l’évolution sociale et culturelle de l’être humain. De nouveaux outils ont pu être fabriqués par fusion, combustion et moulage. Les processus à haute température sont connus de l’homme depuis 4000 ans. Avec le début de l’industrialisation au XVIIIe siècle, les découvertes relatives aux différents processus et procédés réfractaires ainsi que leurs effets ont été étudiés scientifiquement et rendus utilisables à grande échelle.
Aujourd’hui une technologie de base
Réfractaire signifie qu’un matériau peut être utilisé à des températures d’env. 600 °C à env. 1700 °C. À partir de substances de base et minerais riches en alumine et en magnésite, des pierres, masses et corps moulés adaptés avec exactitude aux matériaux, températures et processus à mettre en œuvre sont développés. Avec cette technologie de base, dans le monde entier, des fours industriels modernes de l’industrie du ciment, de l’acier, de l’aluminium, des métaux non-ferreux, du verre et de la chimie sont équipés d’habillages réfractaires hautement spécialisés.

Le réfractaire, c’est l’avenir
Immeubles dignes de superlatifs, îles artificielles, systèmes de tunnels sous la mer – dans le monde entier, des architectes, ingénieurs et maîtres d’ouvrage développent des idées audacieuses et des projets spectaculaires.
Grâce à de nouvelles technologies, c’est possible. Cependant, même les constructions du XXIe siècle sont inenvisageables sans les matières premières de la terre, sans l’utilisation de l’eau et du feu, sans les connaissances des réactions et de liaisons.

Le point de départ de toutes les constructions en ciment, acier, céramique et verre, de tous les produits en aluminium, en or et en céramique, est le four industriel. Les matériaux réfractaires seront donc indispensables, dans le monde entier, dans toutes les installations de fours industriels, même à l’avenir.

La croissance future de notre monde :
tout commence par le réfractaire.